Paloma Pradal                     

 

La jeune et lumineuse chanteuse Paloma Pradal est née à Toulouse. Elle étudie la danse Flamenca depuis son plus jeune âge et s'initie au chant flamenco sous la double influence de sa mère, la chanteuse gitane Mona Arenas et de son père, le musicien Vicente Pradal. Elle s'aguerrit au métier de la scène aux côtés de celui-ci en tant que choriste puis soliste dans le récital Vendrá de noche. Elle participe également à l'enregistrement discographique de El Diván del Tamarit et au récital de son frère, le pianiste Rafael Pradal.

Parallèlement à sa formation flamenco, Paloma collabore régulièrement avec des artistes issus d'autres genres musicaux: avec le groupe hip-hop français Al'Tarba, avec La Gale, ou encore avec le musicien de jazz Jean-Marc Padovani.

 Dans "Rabia", son premier album enregistré au Triton et paru sur le label éponyme, Paloma a l’ambition de sortir du cadre traditionnel du Flamenco pour explorer de nouveaux horizons. Flamenco revisité, musique africaine, musique du monde aux accents électroniques, reprises de standards de la chanson espagnole et même de la chanson française, son univers ô combien singulier bouscule les codes traditionnels pour mieux s’en affranchir et de fait, laisser s’exprimer son seul “duende”.